Togo/Gospel : « L’Obéissance », le premier opus de Clarisse Flambeau

Clarisse Flambeau, lors du lancement de l’album

Clarisse Flambeau, la nouvelle égérie du gospel togolais a lancé samedi à Lomé, son tout premier album « L’Obéissance », dans une ambiance empreinte de joie et de ferveur.

C’était en présence des personnalités du monde du gospel togolais et des membres de sa famille.

Opus de 9 titres, « L’Obéissance », une autoproduction chantée en éwé, français et anglais, parle des fruits de l’obéissance à l’appel de Dieu, une obéissance qui porte toujours des fruits.

« Tout le monde sait ce que c’est que l’obéissance, mais la question qui se pose c’est l’obéissance à quoi ou à qui ? J’ai choisi l’obéissance parce que j’ai répondu à l’appel de Dieu. Et donc, c’est l’obéissance », a expliqué l’artiste.

De « Lem Sinsindé » à « Tu combles les vides » en passant par « El Shaddaï, « Il te tend la main », « Yesu Negali », « Emefatou », « Permets-moi », « Le fruit de ton sacrifice », « Adonaï » : les 9 titres de l’album sont des chants de réconfort, d’évangélisation, d’exhortation et des chants de motivation destinés aux croyants mais aussi aux non-croyants.

« Le premier titre Lem Sinsindé signifie en français +tient moi fort+, parce que dans la marche avec Dieu, il y a des moments où on faiblit et où on rentre dans des sommeils spirituels, des moments où on désobéit même. Mais quand on demande à Dieu de nous tenir, on croit en la fidélité de Dieu car lui seul est parfait et fidèle complètement », a souligné Clarisse Flambeau.

« L’Obéissance » est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement légales et auprès de l’équipe technique de l’artiste.

Prochaine étape pour l’artiste : des tours média et des concerts pour faire connaître son tout premier chef d’œuvre.

Rappelons que Clarisse Flambeau a entamé sa carrière professionnelle en 2023 avec la sortie de son tout premier single. FIN

Chrystelle MENSAH