Assemblées annuelles 2024 : la Facilité pour l’économie circulaire en Afrique veut dynamiser les économies africaines par des approches innovantes de croissance verte

Anthony Nyong, directeur du Département du changement climatique et de la croissance verte à la Banque africaine de développement a rappelé qu’avec des investissements stratégiques et des politiques novatrices, l’Afrique peut débloquer un accroissement de 2,2 % de son PIB et générer 11 millions d’emplois.

NAIROBI, Kenya, 4 Juin 2024 /African Media Agency (AMA)/-« Avec plus de 62% des pays africains dépendant des ressources naturelles pour leur PIB, l’économie circulaire est cruciale pour la croissance du continent. Avec des investissements stratégiques et des politiques innovatrices, l’Afrique peut débloquer un accroissement de 2,2 % de son PIB, générer 11 millions d’emplois et accéder à un marché mondial de l’économie circulaire de 526 milliards de dollars », a déclaré Anthony Nyong, directeur du Département du changement climatique et de la croissance verte à la Banque africaine de développement.

M. Nyong s’exprimait vendredi à Nairobi au nom de Kevin Kariuki, vice-président du Groupe de la Banque chargé de l’Énergie, du Changement climatique et la Croissance verte, lors d’un panel sur le thème : « Transformer les économies africaines grâce à des solutions circulaires – Le cas de la Facilité pour l’économie circulaire en Afrique ». Le panel était organisé par le Département du changement climatique et de la croissance verte, à travers la Facilité pour l’économie circulaire en Afrique, en marge des Assemblées annuelles 2024 de la Banque africaine de développement tenues dans la capitale kényane du 27 au 31 mai.

L’événement a mis en lumière une approche pour stimuler les économies africaines au moyen de solutions circulaires. Les discussions ont notamment permis à chaque panéliste de contribuer à l’avancement de l’économie circulaire à travers le continent. Ainsi, le panel a-t-il mis en exergue, le rôle crucial de l’économie circulaire pour le développement durable du continent africain. Il a également souligné son potentiel économique de plusieurs milliards de dollars pour le continent et sa capacité à répondre aux défis posés par la triple crise planétaire en Afrique.

« Il est nécessaire de modifier les politiques, la législation et de sensibiliser à l’économie circulaire en Afrique. La Finlande invite les pays et les donateurs à se joindre à nous pour soutenir cette transition via la Facilité pour l’économie circulaire en Afrique », a déclaré l’ambassadeur de Finlande au Kenya, Pirkka Tapiola.

Pour la directrice générale du Fonds nordique de développement, Mme Satu Santala, « offrir des opportunités aux jeunes est crucial. Je suis fière de constater l’impact positif de la Facilité pour l’économie circulaire en Afrique dans ce domaine. »

Admassu Tadesse, PDG et directeur général de la Trade and Development Bank, a mis en avant les initiatives de collaboration potentielles, incluant des projets sur le recyclage de batteries et l’énergie de cuisson propre.

« Au vu de l’urgence posée par la triple crise planétaire, la collaboration est essentielle. Avec la Facilité pour l’économie circulaire en Afrique et l’Alliance pour l’économie circulaire en Afrique, nous réalisons des progrès significatifs dans ce sens », a souligné la directrice régionale adjointe du Programme des Nations unies pour l’environnement en Afrique, Fatou Ndoye.

Le directeur du Département du développement de l’eau et de l’assainissement à la Banque africaine de développement, Osward Chanda, a mis en exergue l’importance de l’intégration de l’économie circulaire dans les différentes opérations de la Banque : « Il existe de nombreuses opportunités pour intégrer des approches circulaires dans les projets de la Banque en matière d’eau et d’assainissement. Cette intégration est fondamentale.»

Afin de transformer les économies africaines via l’économie circulaire, la Facilité pour l’économie circulaire en Afrique intensifie ses efforts en intégrant la circularité dans les politiques nationales, la prochaine révision des Contributions déterminées au niveau national, ainsi que dans le portefeuille de la Banque et les fonds fiduciaires existants. La Facilité projette également de dynamiser le secteur privé par l’innovation et des solutions évolutives, tout en renforçant l’Alliance pour l’économie circulaire en Afrique pour soutenir une transition juste et robuste.

Les initiatives de la Facilité pour l’économie circulaire en Afrique permettent de réaliser une transformation systémique à tous les niveaux, en optimisant l’efficacité des ressources, en favorisant l’innovation et en créant des opportunités d’emplois durables pour permettre non seulement de soutenir les économies africaines, mais aussi de positionner l’Afrique en tant que leader mondial en matière de développement durable.

À propos de la Facilité pour l’économie circulaire en Afrique (ACEF)

Créée en 2022 par la Banque africaine de développement, la Facilité africaine pour l’économie circulaire (ACEF) est le seul fonds fiduciaire dédié à l’intégration de l’économie circulaire comme stratégie de croissance verte inclusive en Afrique. La Facilité adopte une approche tripartite pour accélérer la transition de l’Afrique vers l’économie circulaire : renforcement des capacités institutionnelles, dynamisation du secteur privé et plaidoyer pour l’intégration de l’économie circulaire dans le développement de l’Afrique.

La Facilité a aidé l’Ouganda, le Bénin, le Tchad, le Cameroun et l’Éthiopie à développer leurs feuilles de route pour l’économie circulaire et à renforcer les capacités gouvernementales. Elle a également soutenu un groupe pilote de 30 startups de l’économie circulaire en Côte d’Ivoire, au Rwanda et au Ghana.

La Facilité consolide l’Alliance africaine de l’économie circulaire, une plateforme permettant aux gouvernements africains d’intégrer des approches circulaires dans le développement économique. Le secrétariat de l’Alliance est hébergé par la Banque africaine de développement au sein du Département du changement climatique et de la croissance verte.

Distribué par  African Media Agency (AMA) pour la Banque Africaine de Développement.

The post Assemblées annuelles 2024 : la Facilité pour l’économie circulaire en Afrique veut dynamiser les économies africaines par des approches innovantes de croissance verte appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire