Économie : Rencontre d’échange entre CCI-Togo et opérateurs économiques à Kara (Nord)

La table d'honneur, lors de la rencontre

La délégation régionale de Kara de la Chambre du Commerce et d’Industrie (CCI-Togo) a échangé ce mardi avec les opérateurs économiques de la région de la Kara (environ 420 km au nord de Lomé), rencontre de sensibilisation et de formation axée sur le thème : « L’entreprise face à la loi des finances 2023 ».

En effet, l’une des missions de la CCI-Togo est de servir de point d’attache entre le pouvoir public et le secteur privé. Elle a pour mission de relayer auprès des opérateurs économiques, toute information, disposition, facilité, opportunités ou avantages accordés au secteur privé pour favoriser le développement des affaires.

Vue partielle des participants à la rencontre

La rencontre a permis notamment d’entretenir la soixantaine d’opérateurs économiques de la région de la Kara sur les changements intervenus dans la loi de finances 2023 et ses innovations.

Au cours de cette rencontre, plusieurs modules ont été développés à savoir les anciennes mesures fiscales de 2022 qui sont reconduites en 2023, les nouvelles mesures inscrites dans la loi de finance 2023 et les points de modifications du code général des impôts et du livre de procédures fiscales.

« La séance consiste à sensibiliser les opérateurs économiques sur les nouvelles mesures prises par le gouvernement et qui sont contenues dans la loi de finances 2023. Nous avons également partagé les expériences pour permettre aux opérateurs économiques de la région de la Kara », a souligné Abdou Moussa (expert-comptable, consultant formateur à la CCI-Togo).

Vue des participants à la rencontre

« De façon concrète, les innovations sont entre autres l’allègement du poids du fisc aux entreprises, afin que cela ne se répercute sur le pouvoir de consommation des ménages. Par exemple, il y a eu des innovations majeures au niveau de l’impôt sur les revenus des personnes, sur l’impôt à payer par les entreprises. Dans le secteur des pagnes, le gouvernement a réduit de 60 pour cent les battantes à payer », a-t-il précisé.

Notons que la rencontre de Kara s’inscrit dans la poursuite des sessions de formation lancées le 12 janvier dernier par la délégation spéciale à la chambre du commerce et d’industrie du Togo à Lomé. FIN

De Kara, Peter MALOUMBA pour Savoir News

NB: Retrouvez vos informations sur le www.savoirnews.tg, les prochains jours

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*