Stratégie de coopération 2024-2026 : Le gouvernement togolais et l’Unicef sur la même longueur d’onde

Essohanam Edjeou et la Représentante Résidente de l’UNICEF au Togo

Les différents acteurs du programme de coopération Togo-Unicef (Fonds des Nations Unies pour l’enfance) se sont retrouvés jeudi dernier à Lomé, afin de discuter du prochain cycle de programme 2024-2026, a appris ce lundi l’Agence Savoir News auprès de l’agence onusienne.

Le programme de coopération Togo-Unicef 2019-2023 étant dans sa dernière année de mise en œuvre, cette rencontre, appelée +Moment de réflexion stratégique+, est la suite d’un long processus entamé depuis le mois d’Avril 2022, en collaboration avec les partenaires gouvernementaux et de la société civile et notamment les membres du Conseil Consultatif National des enfants ainsi que les acteurs du secteur privé.

Une forte délégation du Bureau Régional de l’Unicef pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre a également participé à cette rencontre, dans le but d’apporter un accompagnement technique et stratégique.

Dans son intervention, Essohanam Edjeou (Directeur de Cabinet, représentant la ministre, secrétaire Général de la présidence de la République) s’est réjoui de la collaboration étroite et la vision commune entre le Gouvernement et l’Unicef qui ont permis d’atteindre des résultats majeurs pour les enfants au Togo.

Les participants à la rencontre

« Cet atelier de réflexion stratégique est l’une des étapes du processus d’élaboration du nouveau programme pays. Il nous permettra de mettre en évidence les principaux problèmes auxquels les enfants sont confrontés au Togo, en s’appuyant sur une analyse factuelle des principales privations, des enseignements tirés du programme de pays actuel et des avantages comparatifs de l’UNICEF mais aussi, de définir l’intention stratégique pour le prochain programme pays et convenir des principaux résultats à poursuivre en tenant compte des axes prioritaires du Cadre de Coopération du Développement Durable des Nations Unies 2023-2026 et de la Feuille de Route Gouvernementale 2020-2025 », a souligné M.Edjeou.

Les différentes présentations qui ont suivi ont mis l’accent sur l’importance d’un engagement total et d’une appropriation par les différents acteurs du programme de coopération de la vision stratégique commune dégagée au cours de l’atelier.

« Notre vision commune est de nous assurer que chaque enfant bénéficie de ses droits et qu’aucun enfant ne soit laissé pour compte. Tant que des enfants souffriront de privations et n’auront pas accès à l’éducation, à la santé, aux infrastructures d’eau, hygiène et assainissement, à la protection contre les violences, exploitations et abus ainsi qu’à la protection sociale, notre tâche commune restera inachevée », a précisé Dr Aissata (Hadja) BA SIDIBE, Représentante Résidente de l’Unicef au Togo.

Notons que les résultats attendus du nouveau programme pays dérivent de ceux du Plan-cadre de coopération des Nations Unies pour le développement durable et s’alignent sur les axes prioritaires de la Feuille de route gouvernementale 2020 – 2025.

Les échanges durant ce Moment de réflexion stratégique ont permis d’affiner la programmation pour renforcer et maximiser les résultats durables pour les enfants, filles comme garçons, notamment les plus vulnérables.

Ils ont aussi permis de définir et de convenir des domaines clés de l’orientation stratégique, de confirmer les résultats stratégiques prioritaires clés ainsi que de prioriser les stratégies de changement pour soutenir l’atteinte des résultats du nouveau document de programme pays 2024-2026.

Les participants ont enfin convenu d’organiser des rencontres sectorielles virtuelles durant les deux prochaines semaines en vue de traduire les résultats et recommandations de cette rencontre dans les théories de changement sectorielles, les notes explicatives et le narratif du document de programme-pays.

Rappelons que l’Unicef travaille dans 190 pays et territoires pour sauver des vies d’enfants. L’agence onusienne travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans plus de 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous. FIN

Service de Communication UNICEF/Savoir News

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*