Lutte contre le terrorisme : Le Bureau des Nations unies pour la lutte contre le terrorisme salue sa coopération avec le Togo

Le président Faure Gnassingbé et Miedico Mauro en tête à tête au Palais présidentiel

Miedico Mauro (Vice-directeur du Bureau des Nations unies pour la lutte contre le terrorisme/ UNOCT) a salué vendredi à Lomé, la qualité de la coopération entre sa structure avec les institutions de la République togolaise dans la lutte contre le terrorisme.

« La coopération entre l’Office des Nations unies pour la lutte contre le terrorisme et toutes les institutions du Togo est exemplaire », a affirmé Miedico Mauro, à l’issue d’un entretien avec le chef de l’État togolais Faure Gnassingbé.

« Nous avons mis en place une stratégie de coopération sur trois niveaux pour le renforcement des capacités nationales et ça marche très bien.  Il est très important de s’engager au plus », a-t-il souligné.

Miedico Mauro a indiqué avoir recueilli les orientations du président togolais pour une meilleure organisation des prochaines rencontres présidentielles de haut niveau sur les menaces sécuritaires.

Le haut responsable onusien a pris part à la conférence parlementaire de haut niveau sur le terrorisme et l’extrémisme violent, tenue jeudi et vendredi dans la capitale togolaise.

Le président Faure Gnassingbé et Miedico Mauro au Palais présidentiel

La rencontre est organisée conjointement par le Bureau des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme (UNOCT) et l’Assemblée nationale du Togo en collaboration avec l’Union parlementaire africaine, le Comité interparlementaire du G5 Sahel, et le Conseil de la Choura de l’État du Qatar.

Des parlementaires et experts d’une vingtaine de pays ont pris part à cette conférence, qui fait suite aux assises organisées en mars 2022 à Doha au Qatar par l’UNOCT pour faire face aux menaces émergentes en Afrique.

Rappelons que plusieurs pays africains dont ceux de la sous-région, font face ces dernières années, à des attaques terroristes répétées.

Le Togo a déjà enregistré au moins cinq attaques terroristes dont deux meurtrières dans l’extrême-nord, depuis novembre 2021. FIN

Junior AUREL

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*